Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 juillet 2012

133. Croisière sur le Danube -7-


podcast

Dimanche 24 juin : Bratislava

 Danu2be 390.JPG

Vers 16h Bratislava est en vue : bienvenue en Slovaquie ! D’une superficie de 49 035km2, ce jeune pays –créé après la scission d’avec la république tchèque en 1993- compte 5,3 millions d’habitants. Il fait partie de l’union européenne et l’euro est en cours depuis 2009.

Tout ne semble pas rose dans ce pays si l’on en croit les lamentations de la guide : corruption importante, niveau de vie assez bas (le salaire moyen mensuel est d’environ 600 euros).

Ce n’est pas en visitant la ville deux heures durant qu’on peut s’en rendre compte, surtout que l’on ne verra que le « beau côté », celui des belles demeures et des monuments restaurés sur la rive gauche. La rive droite offre une toute autre image avec ses barres d’HLM et ses fumées d’usines.

La vieille ville a été mise en valeur et offre l’aspect d’une très agréable petite ville provinciale où il fait bon flâner. Le tourisme fluvial s’y est bien développé. La ville compte environ 450 000 habitants.

Danu2be 433a.jpg

Le château rénové domine la ville et offre une belle vue sur la vallée du Danube.

Hommage à l’enfant du pays, Alexander Dubcek :

 

Danu2be 429.JPG

Ce jour-là se tient un marché artisanal et une foire viticole, la Slovaquie  possède en effet de nombreuses vignes.

Et puis, de temps à autre, on croise de bien singuliers personnages !

 

Danu2be 469a.jpg

Retour au bateau. Ce soir doit avoir lieu la fameuse « soirée de gala ». Alors, voyons voir, que vais-je mettre ? Oh, c’est vite vu, un chemisier blanc (ça fait toujours chic) avec un beau collier, un pantalon noir et hop, le tour est joué !

Tous les passagers se retrouvent donc à 19h pour l’apéritif au salon-bar : tout se déroule dans une grande sobriété –rien à voir avec les soirées des paquebots- immeubles flottants-. Le chef,  Kornèl, vient nous annoncer le menu :

 

Danu2be 547.JPG

- Foie gras de canard, caramel au Calvados et navette briochée

- Carré de veau rôti entier à l’estragon et aux échalotes confites

- Feuilleté au maroille, mesclun de salade

- Omelette norvégienne flambée au Grand Marnier.

 Si vous le voulez bien, Messieurs dames, nous passerons maintenant à table !

Accueil souriant des petites serveuses et du serveur qui se sont également mis sur leur trente et un.

 

Danu2be 550a.jpg

La soirée se continue au salon avec danse pour ceux qui veulent. Quant à moi, je réintègre vite fait ma cabine, je veux être en forme demain matin pour voir l’arrivée sur Budapest ! Le bateau a repris sa navigation.

À suivre

Maintenant, allons faire un petit tour dans Bratislava :


Danube-5- par cheztinou

mercredi, 04 juillet 2012

132. Adieu les viennoiseries !

Même si je me suis montrée assez critique sur Vienne, je reconnais quand même que c'est une belle ville. Malgré la pluie, j'ai cependant réussi à faire plusieurs clichés. En voici un condensé, avec, en fond musical, devinez quoi ? 


Danube -4- par cheztinou

lundi, 02 juillet 2012

130. Croisière sur le Danube -5-


podcast

Musique du film "The third man", composée par Anton Karas.

Samedi 23 juin : journée à Vienne

 Nous sommes donc arrivés à Vienne hier dans la soirée. La nuit fut très bruyante car il y avait une fête organisée sur l’autre rive du Danube.

Le petit déjeuner est servi à partir de 7h et à 8h nous quittons le bateau pour aller visiter le château de Schönbrunn (prononcez cheune broune) , la résidence d’été des Habsbourg.

Manque de chance, il se met à pleuvoir et le tour de la ville en bus s’avère plutôt décevant.

Dans le château on ne peut pas photographier et les sacs à dos sont interdits. Et, de surcroît, j’ai oublié de prendre mon K-way ! Vous ne verrez donc pour ainsi dire aucune photo du lieu-hormis celle-ci- :

Danu2be 129a.jpg

Imaginez alors le château de Versailles –en plus petit-avec sa galerie des glaces et ses jardins à la française. Sans doute pensez vous que je suis terriblement déçue. Eh bien, non, car je n’apprécie pas ce style d’architecture. Un regret cependant : ne pas avoir vu les serres ! Alors, Thierry m’a envoyé quelques photos du jardin :

schonbrunn1.jpg

schonbrunn2.jpg

Après cette visite, nous retournons dans le centre de Vienne et nous faisons une halte devant la cathédrale Saint-Étienne, de style gothique, envahie à cette heure par une foule compacte.

Nous retournons au bateau pour le déjeuner et –miracle !- le soleil fait enfin son apparition. L’après-midi est libre et je pars donc en compagnie de mes amis à la découverte de Vienne.

Maud nous a préparé un plan de la ville, le nom des stations de métro, une liste d’endroits à découvrir et le numéro de téléphone du bateau au cas où l’on soit totalement perdu.

Danu2be 227.JPG

Nous revenons à la cathédrale qui est en pleine restauration :

Danu2be 217A.jpg

Le parlement autrichien dans le style néo-classique :

Danu2be 230.JPG

Le café Landtmann fréquenté en son temps par Sigmund Freud :

Danu2be 238.JPG

La Hofburg, résidence d’hiver des Habsbourg :

Danu2be 251A.jpg

Au retour, nous nous arrêtons au Prater pour admirer la célèbre grande roue avec ses wagonnets rouges :

Danu2be 292a.jpg

Le soir au dîner, on nous sert une escalope viennoise et en dessert un apfelstrudel (roulé aux pommes). 

Après le dîner, je m’étais inscrite à une sortie nocturne (Vienne illuminée), mais la marche de la journée m’a épuisée et c’est avec plaisir que je rejoins ma cabine vers 21h.

Danu2be 308a.jpg

À suivre

 Un extrait du film The Third Man, tourné à Vienne en 1948 et où l’on voit la grande roue :

dimanche, 01 juillet 2012

129. Croisière sur le Danube -4-

Danse hongroise n°4 de Brahms

podcast

Vendredi 22 juin : Melk et Dürnstein

 croisiere,danube,melk,durnstein

Durant la nuit, le bateau a continué sa route ce qui fait qu’en me levant ce matin-là, je constate que nous sommes amarrés à Emmersdorf et qu’en plus, il y a une passagère clandestine à bord ! Je retrouve en effet une petite chatte qui se balade sur le pont.

croisiere, danube, melk, durnstein

Après le petit déjeuner servi à 7h, nous partons en excursion à Melk pour visiter l’abbaye bénédictine qui surplombe la rive droite du Danube.

 

croisiere, danube, melk, durnstein

Fondée au XIe siècle, cette abbaye fut ravagée à plusieurs reprises par des incendies. Son état actuel date du début du XVIIIe siècle dans le plus pur style baroque.Ici aussi on retrouve une magnifique bibliothèque qui contient plus de 80 000 ouvrages.

De la terrasse on domine toute la vallée du Danube.

 

croisiere, danube, melk, durnstein

L’ imposante église de l’abbaye est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul.

Tout est surchargé au possible et j’ai vainement cherché une toile d’araignée ! Je plains le personnel chargé de l’entretien.

 

croisiere, danube, melk, durnstein

C’est trop riche, c’est trop propre … Bref, je n’aime pas du tout, mais il en faut pour tous les goûts !

Retour au bateau qui reprend bientôt sa navigation en direction de Dürnstein sur la rive gauche. Là, nous avons quartier libre jusqu’à 16h.

 

croisiere, danube, melk, durnstein

Cette petite ville compte environ 1000 habitants et la spécialité de la région est l’abricot. Sur les hauteurs on peut apercevoir les ruines d’un ancien château fort : c’est là que fut emprisonné le roi Richard Cœur-de-Lion à l’automne 1192. Il y restera jusqu’à ce que sa mère, Aliénor d’Aquitaine, réussisse à collecter des fonds pour payer sa libération – un peu plus d’une année-. Ce château fut détruit en 1645.

Toutes les excursions proposées sont facultatives. Aussi, à chaque fois que nous quittons le bateau, nous faisons une croix sur une feuille et idem au retour. Cela permet à Maud de vérifier les éventuelles absences. Toutefois, il m’est arrivé une ou deux fois d’oublier de faire la croix. J’ai oublié de lui demander ce qui se passe alors si des croisiéristes restent à quai !

Nous quittons bientôt Dürnstein en direction de Vienne.

C’est à cet endroit que –dit-on- le Danube offre ses plus belles couleurs. À vous de juger.

 

croisiere, danube, melk, durnstein

Vers 21h, nous atteignons enfin la capitale et le bateau s’amarre au pied de l’église de Saint-François d’Assise. Nous sommes en plein cœur de la ville, à cinq minutes de la plus proche station de métro !

croisiere, danube, melk, durnstein

À suivre


Danube-3- par cheztinou

samedi, 30 juin 2012

128. Croisière sur le Danube -3-

Jeudi 21 juin : de Linz à Grein

 

croisiere, danube, autriche, linz, grein

Danse hongroise n°3 de Brahms :

podcast

On ne perd pas ses habitudes du jour au lendemain, aussi suis-je réveillée dès 4h du matin. Je ne vous étonnerai donc pas en vous disant que je suis toute seule à errer sur le pont du bateau à une heure si matinale.

Le petit déjeuner est servi à 7h30 et à 9h un car vient nous chercher pour nous emmener visiter le monastère de Saint-Florian situé non loin de la ville.

Linz compte environ 190 000 habitants, c’est la capitale du Land de Haute-Autriche. Adolf Hitler fréquenta le lycée de cette ville où il se révéla être un élève très médiocre.

Pendant la seconde guerre mondiale, Linz fut un centre industriel majeur produisant des composés chimiques et de l’acier. Aujourd’hui encore c’est une métropole industrielle en plein développement, on y trouve notamment la Voestalpine, usine métallurgique fondée en 1938 sous le nom de « Herman Göring Werke ».

Signalons enfin que tout près de là (22km) se trouvent les vestiges du camp de concentration de Mauthausen-Gusen, construit dès août 1938 près d’une carrière de granite et où tant d’hommes et de femmes périrent dans des conditions inhumaines.

En 1989, Gerhard Skiba, maire de Braunau am Inn - ville natale d’Hitler – passa commande d’un bloc de granite provenant de la carrière et la fit installer devant la maison natale du Führer. Sur cette plaque a été inscrit : « Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme. À la mémoire des millions de morts. »

Notre bateau est amarré sur la rive droite du fleuve, tout près du musée d’art moderne que nous n’aurons malheureusement pas le temps de visiter.

croisiere, danube, autriche, linz, grein

Nous voici donc devant l’entrée de l’abbaye de Saint-Florian. Elle fut érigée dès 1071, puis remaniée et agrandie au fil du temps. L’art baroque prédomine –il faut aimer !-.

L’abbaye possède une magnifique bibliothèque contenant 130 000 volumes que nous ne pouvons malheureusement pas photographier.

croisiere, danube, autriche, linz, grein

Voici la Salle de Marbre avec son imposant plafond peint en trompe-l’œil : l’arrondi est un effet d’optique assez ingénieux.

C’est dans cette abbaye qu’Anton Bruckner (compositeur et organiste) fut envoyé pour y recevoir une formation générale et musicale. Devenu instituteur, il revint à l’abbaye pour y enseigner. Son tombeau repose dans la crypte. Lors de la construction de cette crypte, on découvrit un ossuaire de plus de 6000 squelettes (probablement des Huns). Les os et les crânes furent alors minutieusement empilés et placés à l’arrière du tombeau.

 

croisiere,danube,autriche,linz,grein

Après la visite, nous retournons au bateau qui appareille aussitôt.

croisiere,danube,autriche,linz,grein

Vers 16h, nous accostons à Grein, petit village coquet d’environ 3000 habitants. Autrefois tous les bateaux naviguant sur le fleuve devaient obligatoirement s’arrêter à Grein pour y prendre un pilote car cette partie du Danube était particulièrement dangereuse.

croisiere, danube, autriche, linz, grein

Je profite de cette halte pour visiter le petit théâtre baroque toujours en activité.

croisiere, danube, autriche, linz, grein

Tout le monde est bien là ? Alors nous pouvons quitter Grein et poursuivre la croisière.

croisiere, danube, autriche, linz, grein

À demain !

 Plus de photos : 


Danube -2- par cheztinou