Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 mai 2009

155. Il est 15h à Marrakech

et déjà 17h en France puisqu'il y a deux heures de décalage horaire.

Bon, me voici donc à bon port. Hier soir, j'ai eu un peu d'inquiétude à l'hôtel où j'étais descendue. Il me paraissait louche, je n'y ai vu personne à part le réceptionniste et peu de temps après mon arrivée j'ai entendu une sérieuse altercation entre deux hommes dans la cour. Autant vous dire que je suis restée coincée- barricadée- dans ma chambre jusqu'à ce matin 4h, heure à laquelle je suis partie à Orly. J'avais même pris la précaution de téléphoner à ma fille pour lui donner le nom, l'adresse et le numéro de ma chambre au cas je disparaitrais soudainement...

Après un voyage sans heurt ( comme quoi ça existe Esteban!) j'ai donc atterri dans la brume à Marrakech. Un chauffeur était venu me chercher. Premier petit problème : je dors ce soir dans l'hôtel d'à coté. Mais je ne perds pas au change car c'est un palais !!!

Demain matin je réintègre la chambre prévue à l'hôtel Le Caspien. Et puis après le petit déjeuner je pars dans la vallée de l'Ourika.

Au moment où je vous écris, je suis dans un cybercafé en plein dans la médina. Je viens d'acheter de l'huile d'argan pour ma fille. Pour être sure de ne pas me tromper j'ai pris de l'huile pour la peau et une autre (mais toujours d'argan) pour la cuisine. J'ai pris aussi de l'extait de fleur d'oranger, du curry citronné pour aromatiser le poulet, puis de la cannelle et encore autre chose... mais là, avec la chaleur, j'ai oublié ce que c'est !

J'ai visité en fin de matinée le jardin Majorelle. Hélas, il y a un monde fou, difficile de se concentrer dans de telles conditions. D'ailleurs il y a un monde fou partout, et surtout des Français. Marrakech a bien changé en cinq ans de temps. Les constructions neuves fleurissent un peu partout, trop chères pour les anciens habitants qui sont obligés de se réfugier en dehors de la ville.

J'allais dire : Marrakech n'est plus ce qu'elle était. Je pense que Thierry ne reconnaitrait pas grand chose, si ce n'est quand même la médina avec ses ruelles toujours aussi pittoresques. Tiens, à ce propos, je vais y retourner. Il faut aussi que je retrouve mon hôtel sur le plan.

A moi seule j'embaume tout le cybercafé car chez l'herboriste j'ai été inondée de parfums divers. Le résultat est assez détonant...

A bientôt !

 

 

17:01 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voyage, maroc, marrakech

dimanche, 10 mai 2009

154. Je suis venue vous dire


podcast

que je m’en vais. Le jour du départ est enfin arrivé : je quitte Tours aujourd’hui  à 17h. J’ai réservé une chambre dans un hôtel proche d’Orly car l'enregistrement des bagages est prévu tôt demain matin.

majorelle.jpgC’est le moment de boucler la valise, de vérifier que je n’oublie rien : passeport, billets de train et d’avion, quelques médocs au cas où… puis quelques fringues. Cette fois-ci je ne me suis pas encombrée. La météo prévoit de la chaleur et du soleil.

Comme à chaque départ, je vais dire hypocritement à mes chats :

Je reviens tout de suite, je vais juste chercher du pain, comme s’ils prêtaient la moindre attention à mes propos !

L’avion décolle d’Orly vers 8 heures et trois heures plus tard je serai LÀ. Il a l’air accueillant ce petit hôtel et il n’est pas trop loin du centre. J’ai prévu de faire quelques excursions, en particulier à Essaouira et à Ouarzazate.

Le reste du temps sera consacré à la visite des souks et de divers lieux dans Marrakech.

Le retour sera moins réjouissant : arrivant vers 23 heures à Orly, je devrai attendre 6 heures pour avoir une navette me permettant de rejoindre la gare Montparnasse. Mais bon, c’est le retour…

Je vous quitte donc pour une petite semaine que je vous souhaite aussi agréable que possible.

Pour Peggy : pense à prendre les oranges qui sont sur la table de la cuisine !

 

foiremai09.jpg

 

 

04:00 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (5)

mercredi, 04 mars 2009

73. Retour à Marrakech


podcast
 

 

 

marrakech1.jpgCinq années se sont déjà écoulées depuis mon départ de Marrakech. A l’époque j’étais vendeuse de pâtisserie dans la médina. Il n’y a pas de sots métiers, il n’y a que des gens sots. Les affaires marchaient bien, mais le patron que vous voyez sur la photo avait les mains un peu trop baladeuses. J’ai donc abandonné ce travail, d’autant plus que, de nature gourmande, j’avais tendance à prendre de l’embonpoint avec tous ces gâteaux à portée de bouche. Donc, un jour d’avril 2004, sur le coup des deux heures du matin,  j’ai débarqué à l’aéroport de Nantes avec ma petite valise. J’ai récupéré ma voiture sur le parking et j’ai pris la direction de Tours. Retour impressionnant sur une autoroute quasi vide de véhicules ! On aurait pu croire que toute vie avait disparu de cette terre et un étrange sentiment de crainte m’avait alors saisie au fur et à mesure que les kilomètres défilaient. C’est donc avec un certain soulagement que j’avais retrouvé ma maison sur le coup des quatre heures trente du matin. Dans les phares de la voiture, j’aperçus briller  alors les yeux de Popy qui montait la garde à la fenêtre de la cuisine.

 

Aujourd’hui l’envie m’a soudain prise de retourner voir  comment Marrakech a évolué depuis cinq ans. J’ai le billet d’avion en poche, il ne reste qu’à confirmer l’hôtel.babafilali.jpg

Près de la place Jemaa-el-Fna, il y avait à l’époque un écrivain public. Il reproduisait les prénoms en calligraphie arabe.

 

alhambra.jpg

Ah, boire un thé à la menthe sur les terrasses de l’Alhambra tout en regardant la place se remplir peu à peu de monde à la tombée du jour ! Peut-être même vais-je y rencontrer mon double, la petite Célestine Chardon, qui à l’époque avait fait la connaissance d’un peintre, Ivan Sergueï Souborowski, pure invention de mon imagination. Enfin, pas tout à fait, le personnage existe réellement, mais il n’est pas peintre, il n’habite pas Marrakech et Célestine ne le fréquente plus depuis plusieurs années.

 

A l’époque, c’était la grande passion, et elle lui avait rapporté de son voyage des babouches et une djellaba. L’homme est parti, laissant en souvenir les vêtements dans la penderie. Maigre consolation tout de même.

majorelle.jpg

 

Quand j’étais allée à Marrakech, je n’avais pas encore d’appareil numérique. Je me réjouis donc à l’avance des photos que je vais pouvoir faire dans le jardin Majorelle. Un petit aperçu historique ICI.

majorellea.jpg

Je ne pars pas seule, mais avec Juju et Olivier. Nous avons prévu de faire trois excursions depuis Marrakech : une journée à Essaouira, une autre à Ouarzazate, et une visite de la mosquée de Tin-Mal en empruntant la route du Tizi N’Test ,culminant à 2100m.

Tiens, à ce propos, pense à emporter une petite laine Juju !

Et c’est prévu quand, cette petite virée ?

À la mi-mai ! Ne dit-on pas : « en mai, fais ce qu’il te plait» ?

05:06 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, maroc, marrakech

jeudi, 26 février 2009

64. Le Togo insolite (3)

Ce n'est pas chez nous que l'on verrait une telle affiche. Remarquez, c'est peut-être plus prudent, non ?

togo2.jpg

09:46 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, togo, afrique, affiche

lundi, 23 février 2009

58. Le Bénin insolite (4)

Bénin 2 986a.JPG

07:24 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (5)